Alice au pays des saveurs

Une armoire remplie de bonbons, d’herbes candies, de gelées et de confitures, de pickels, d’huiles et vinaigres parfumés,d’épices chaudes… Ouvrez la porte et partagez…

Une armoire remplie de bonbons, d’herbes candies, de gelées et de confitures, de pickels, d’huiles et vinaigres parfumés,d’épices chaudes… Ouvrez la porte et partagez…

Je déménage dans peu de temps. Vous pourrez me retrouver chez Over-Blog. Je vous y attends pour de nouvelles aventures culinaires.

jeudi 18 décembre

!!!DEMENAGEMENT!!!!

J'y suis!
Dans mes nouveaux appartements!

Venez vite m'y retrouver pour partager, rire, nous amuser et, surtout, surtout, vivre de bien belles aventures gourmandes.

Je vous y attends! Les portes de mes élucubrations culinaires vous sont grandes ouvertes.

Ma nouvelle adresse:
http://savoureusesaveur.over-blog.com/

N'oubliez pas de changer vos liens.

Posté par savoureusesaveur à 21:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]

lundi 08 décembre

Foie Gras, Truffe, Patate Douce...Passion ...Noël J - 15

Deux heures de fourches comme on dit chez nous... traduction: deux heures de libre entre les cours. Ce qui est à la fois énorme et trop court pour pouvoir rentrer à la maison. Donc, je les mets à profit pour vous donner ce petit plat que j'ai préparé hier soir. Sans honte, vraiment, je peux vous avouer que, là, je me suis fait plaisir. De temps en temps ce n'est pas répréhensible je pense.
Ne vous tracassez point pour José, je ne l'ai pas abandonné à son triste sort derrière les fourneaux. Que nenni! Pour lui, un menu bien traditionnel et que je peux également apprécier lorsque j'ai très très faim: Fricassée de Boudin Noir déglacée au Calva, compotée de Pommes et...frites.

Quant à moi, je me la suis joué Noël avant Noël. Un repas, deux menus, deux personnes: c'est souvent le cas à la maison. C'est que nous n'avons pas du tout mais alors pas du tout les mêmes goûts: moi, j'aime tout - ou presque, José n'aime rien - ou presque... Pas facile donc de faire plaisir aux deux alors on assume en cuisine. ;-) Je ne me plains pas, bien loin de là. En fait, je crois que cela m'arrange un peu: je peux ainsi donner libre cours à mes envies et à mes élucubrations, ça c'est super chouette.

Voici donc une élucubration de plus qui pourrait très bien être servie pour les fêtes, en entrée ou en amuse-boucheamuse-bouche, je vous ai préparé une version apéritive avec le surplus.

Foie Gras sur Galette de Patate Douce
Coulis de Fruit de la Passion Épice
Assaisonné au Miel de Truffe

33407835

Ingrédients pour 1 personne:33407931

1 patate douce
2 tranches de foie gras
4 fruits de la passion
poivre long
fleur de sel
3 gouttes d'essence de vanille
5 épices chinoises
miel à la truffe noire (que j'ai déjà utilisé ici)
1 càs d'huile de riz
germes de betterave rouge

  1. Peler et couper en cubes la patate douce.
  2. Cuire à l'eau salée.
  3. Pendant la cuisson de la patate, préparer le coulis. Recueillir la pulpe des fruits de la passion et l'assaisonner de poivre long et de miel à la truffe.
  4. 2Ecraser la patate douce à la fourchette. Assaisonner des 5 épices chinoises. Ajouter 3 gouttes d'essence de vanille. Bien mélanger et tasser dans des emporte-pièces.
  5. Faire revenir les galette de patate douce dans l'huile de riz.

Dresser joliment sur l'assiette,
disposer un peu de germes de betteraves sur chaque galette,
une càs de coulis à la passion,
chapeauter avec le foie gras.
Verser quelques traits de miel à la truffe.


Le Chaud et  le froid.
Le Croquant et le fondant.


En assiette, en entrée:


33407876


En amuse-boucheamuse-bouche:

33407956





Posté par savoureusesaveur à 22:09 - Entrée - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Maquereau Tout en Fumé

Ah! le poisson... Et oui, encore! C'est que chez nous, les produits de la mer et de la rivière sont toujours les bienvenus. Quelle que soit la saison, quel que soit le repas, quelle que soit la gourmandise, ils arrivent toujours à satisfaire non seulement mes papilles et mes délires mais - surtout - les papilles, il faut avouer un peu capricieuses- de José. Donc, un terrain d'entente étant trouvé, pourquoi ne pas en abuser? Et puis, c'est si bon le poisson!

poivselfum_2J'avais ramené de mes pérégrinations savoureuses du sel fumé de la Mer Baltique ainsi que du poivre fumé de Penja (Cameroun). A plusieurs reprises je m'étais accordée des moments gourmands en appréciant le poivre de Penja en accompagnement de ma traditionnelle tasse de potage du soir.
J'avais osé proposé à José de laisser voyager ses papilles au gré des ces saveurs pas vraiment inconnues, mais il n'avait jamais été vraiment enchanté par cette idée.

Hier, je me suis lancée. Au diable les papilles de l'HOM, au diable son côté "je ne mange que ce que je connais". Sans mot dire, mon sel et mon poivre précautionneusement dissimulés sous un drap, à l'abri de l'oeil toujours inquisiteur de Monsieur, ni vu ni connu...

Le seul hic: mon appareil photo a décidé de me lâcher
au moment de passer à table,
donc une seule photo pour ce plat.
Sorry.

Maquereau Tout en Fumé
Couronne de Cannelloni aux Poireaux

maqcanelopoireaux1

Ingrédients pour 2 personnes

2 gros poireaux
14 cannelloni
125 gr de ricotta
125 gr de parmesan râpé
4 càs de crème épaisse
1 échalote
1 càs bien bombée de noix de cajou
1 càs  bien bombée de noisettes
1 càs  bien bombée de pignons
sel
poivre noir du moulin
3 + 2 càs d'huile d'olive parfumée aux Cèpes
4 filets de maquereaux levés par le poissonnier
Mycryo* pour la cuisson du poisson
sel et poivre fumés

  1. Piler les fruits secs au mortier. Ajouter l'huile aux cèpes et laisser en attente.

  2. Nettoyer et émincer très finement les poireaux. Réserver quelques feuilles bien vertes pour la garniture de l'assiette. Laver à grande eau, sécher dans un linge.

  3. Émincer finement l'échalote et la faire fondre dans 2 càs d'huile d'olive aux cèpes. Ajouter les poireaux émincés, saler et poivrer. Couvrir et laisser fondre doucement à couvert pendant 10 min.

  4. Couper les feuilles vertes du poireau en fines lanières. Les lier en fagot à l'aide de ficelle de cuisine.

  5. Porter un litre d'eau salée à ébullition et cuire les cannelloni selon les indications du fabricant. Stopper la cuisson en les plongeant dans de l'eau froide et les essuyer dans du papier de cuisine. Réserver. Profiter de la cuisson des cannelloni pour blanchir 1 minute les lanières de vert de poireau.

  6. Mélanger la ricotta, la crème épaisse et le parmesan. Ajouter les fruits secs concassés et les poireaux. Assaisonner de poivre et sel.

  7. Couper les cannelloni en deux sur la longueur et les fourrer avec l'appareil aux poireaux. Dresser en couronne dans un plat allant au four.

  8. Paner les filets de maquereau de Mycryo sur les deux faces et cuire dans une poêle sans matière grasse en commençant par le côté sans peau. Assaisonner le poisson de poivre et de sel fumé.

  9. Pendant la cuisson du poisson gratiner les couronnes des cannelloni sous la salamandre.

Dresser le poisson sur une assiette
décorée des lanières de poireaux,
quelques fruits secs concassés
et un trait d'huile d'olive aux Cèpes.

maqcanelopoireaux1


Posté par savoureusesaveur à 16:26 - poissons - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 05 décembre

CSJ en Curry aux Amandes et Poêlée des Quatre Racines

De notre week-end à Soissons, nous avons ramené beaucoup de souvenirs... Mercredi, j'ai voulu imiter mon José et c'est moi qui me suis retrouvée - quand on aime on ne compte pas et on partage tout tout tout ;-) - avec 40 de fièvre. Je n'ai donc guère eu le courage de cuisiner. Mais aujourd'hui, il semble bien que mon virus cuisinier ait repris le dessus et j'avais vraiment envie de quelque chose de réconfortant.

Comme on ne se fait pas refaire, les produits de la mer étant chez nous toujours plus que bienvenus à notre table, quelques coquilles SJ (Mamina, j'ai bien pensé à toi... et il a dû se passer quelque chose: merci de m'avoir "sonner" ;-) ) sont venues nous assurer que nous avions décidément bien raison d'apprécier les dons du grand bleu.

Je passe chez vous tous et toutes ce week-end sans faute car j'ai hâte de vous lire...maintenant que je vous connais pour du vrai...

Coquilles Saint-Jacques en Curry d'Amandes
et leur Poêlée aux 4 Racines

csjcuramand3car9

Ingrédients pour 3 personnescsjcuramand3car16

15 CSJ avec leur corail
2 blancs de poireaux
2 échalotes
3 càs de curry
1 dl de vin blanc
1 dl de cr fraîche
4 càs d'huile d'olive
1 carotte "orange"
1 carotte "jaune"
1 carotte "rouge"
1 panais
1 càs de graines de moutarde blondes
1 càs de graines de moutarde brunes
1 càs de menthe fraîche ciselée
1 càs de persil plat ciselé
sel
poivre noir du moulin

csjcuramand3car2

Couper les carottes et le panais en julienne.

Chauffer 2 càs d'huile d'olive dans une poêle. Y faire revenir les légumes racines. Ajouter les graines de moutarde, saler et poivrer. Couvrir et baisser le feu. Laisser cuire doucement pendant la préparation des CSJ. Veiller à leur conserver un petit croquant.

csjcuramand3car4

Couper les blancs de poireaux en rondelles et émincer finement les échalotes. Les faires revenir dans 2 càs d'huile d'olive.

csjcuramand3car5Ajouter les CSJ et saupoudrer de curry. Laisser mijoter 2 à 3 minutes. Saler, poivrer et mouiller avec le vin blanc et la cr fraîche. Porter à ébullition et retirer du feu. Rectifier l'assaisonnement.

Du persil plat dans les racines,
de la menthe fraîche ciselée
et des amandes effilées
parsemées sur les CSJ
...
quelques nouilles chinoises
...
le bonheur des papilles.

csjcuramand3car12

Posté par savoureusesaveur à 23:27 - Coquillages, Crustacés - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 02 décembre

Salon! ...premier d'une longue série...

En voyageant sur les blogs depuis dimanche, vous avez sans aucun doute eu l'occasion de vous imprégner de l'atmosphère qui régnait à Soissons ces 29 et 30 novembre.

lyc_e

DAMIENSous la houlette du magicien Damien, qui avait pour l'occasion revêtu ses atours les plus séants, l'établissement nous a ouvert ses portes . Lolo aussi était de la partie et quelle partie: elle a orchestré cela de mains de maître- soit dit en passant je me doutais bien qu'elle avec une baguette un peu magique elle!
DSCN1069

De suite, on comprend qu'il va se passer ici quelque chose d'assez exceptionnel. Tout le monde est déjà au travail, les uns nous accueillent, d'autres s'affairent en cuisine, une myriade de chefs en herbe courent dans les couloirs pour s'assurer que tout soit en place au moment voulu et que chacun trouve vite sa place dans ce monde magique.

09

Les premiers blogueurs arrivent et ce ne sont que rires, accolades, embrassades. Si certains se sont déjà rencontrés à d'autres occasions, c'est pour beaucoup le moment de faire la connaissance en "live" de ceux et celles que nous lisons quotidiennement. Pour ma part, j'ai trouvé assez émouvant d'enfin entendre le son des ces voix qui ne s'étaient jamais exprimées autrement qu'au travers des mots et des phrases. Ces voix, reflet de l'âme, m'ont confirmé ce que je ressentais depuis longtemps déjà: tous et toutes, vous êtes formidables. J'en veux un peu au temps de ne pas me donner l'occasion de vivre ces moments privilégiés plus souvent.

Petit à petit donc, les couloirs du lycée se sont gonflés de rires et de cette effervescence qui caractérise les prémisses de la fête. A chaque détour, derrière chaque porte, des sourires apparaissaient: Laurence Mamina, Marie-France, Doria, Ana, ... Noël avant l'heure, tant le bonheur était palpable.

Blogueuses

bmolinprojetEt puis est arrivé Benoît Molin...

Un grand ! Un tout grand! non seulement grand par son talent en cuisine mais aussi par sa façon d'être simplement lui! J'aurais aimé pouvoir parler plus avec lui mais il avait fort à faire entre goûter nos préparations, distribuer des paroles d'amitié à tous et toutes sans exception, dédicacer son dernier livre, et SOURIRE, sourire tout le temps, s'amuser, apprécier,... Un grand monsieur! Merci Benoît.

csj

Les ateliers se sont succédés dans la bonne humeur:à nous les coquilles Saint-Jacques de Mamina ou de Doria!

A nous la bûche de Micky!

DSCN1126

A nous les gnocchis...ki...les gnocchis...koi?

SOISSONS_046Les gnocchis qui remontent pardi!!!!!!!! hein mon p'tit frère casserole! t'es trop grave tu sais! mais change pas t'es génial!

Et puis, il y a des moments où on se repose et que font les blogueuses qui se reposent? Elles papotent voyons! Autour d'un café, c'est encore bien mieux non?

DSCN1101

Entre les démonstrations...on mange! C'est bien d'un salon culinaire qu'il s'agit, donc on goûte à tout ce qui nous est si généreusement présenté. On découvre des saveurs.

Cela vous dirait de courir après les escargots dans la forêt pour ramasser leurs oeufs?
Étonnamment délicieux: des effluves des sous-bois qui explosent sur la langue...

DSCN1113

Et le soir? Comment pensez-vous que tout ce petit monde a clôturer la journée? Par un fabuleux repas! Je n'en ai malheureusement pas de photos...mon photographe attitré ayant laissé l'appareil à l'hôtel, mais vous pourrez vous régalez en vous promenant sur les blogs.

Pour ce repas, pour l'accueil, pour l'organisation,
pour la disponibilité, pour les rires, pour le partage,
pour ce don de soi, pour tous ces instants
qui ont fait de ce week-end
une véritable escale au monde du bonheur,
merci Damien,

merci Benoît,
merci Vincent,
merci à Monsieur le Proviseur,
merci Lolo,
merci aux étudiants...vous êtes géniaux
merci à tous ceux que j'ai eu
la chance de croiser lors de ce premier salon!
Premier d'une longue série!

Ps: un merci tout particulier à ce p'tit bonhomme! Il m'a donné un fameux coup de main. Mille merci!
si vous le reconnaissez faites-luifaites-lui donc le message.

DSCN1075


Posté par savoureusesaveur à 17:25 - Blabla - Commentaires [17] - Permalien [#]


SOISSONS... nous y reviendrons!

Vous tous qui suivez l'histoire de nos gourmandes et gourmettes aventures n'êtes pas sans ignorer que, ce week-end, se tenait à Soissons le Premier Salon des Blogs Culinaires.
Je préssentais bien que cela serait un événement qui allait laisser des traces: des traces dans les coeurs, dans les mémoires, pour les papilles, pour les zygomatiques... et pour mon pouce (quand tu sors un plat d'un four pro, utilise donc un linge bien sec maligne ;-) ).

Tout cela, c'est à un bonhomme un p'tit peu spécial que nous le devons. Vous savez, ce genre de personnage qui a un sens inné du partage, un don particulier pour semer la joie de vivre, une aptitude aussi à donner sans compter, un bonhomme passionné qui en devient si passionnant: Damien Duquesne, Damien et toute son équipe de chefs en herbe, soutenus par un Proviseur, par une équipe pédagogique, par tout un petit monde de talents dont l'unique devise est le partage.

Imaginez-vous ce que peut donner une bande de plus de 40 blogueurs et blogueuses qui envahissent un lycée, accueillis par un staf du tonnerre...

Il y a déjà eu beaucoup de comptes-rendus depuis dimanche sur les blogs et comme d'hab je suis en retard. Mais demain c'est promis, vous aurez du Salon ici aussi, juste le temps de trier les photos.

...à demain donc et un tout tout grand merci
à cet extraordinaire extra-terrestre 
qui aurait bien un petit je ne sais quoi de Tchantchè...

img_141323wv72b_1_

Posté par savoureusesaveur à 11:37 - Blabla - Commentaires [17] - Permalien [#]

jeudi 27 novembre

Tajine aux Saveurs Espagnoles et Indiennes: Voyage, Voyage...

Avant toute chose,
je tiens à vous remercier tous et toutes pour
tous les gentils messages que
vous avez laissés sur le blog
après ma qualification aux demi finales de
la Cuisine Cup 2009.

Depuis dimanche, j'ai eu le temps d'atterrir. Mon petit nuage était, certes, bien confortable  mais l'estomac de mon José ne pouvait se contenter de mousse, aussi aérienne soit-elle, plus longtemps. Je ne vous cacherai pas que lundi je n'ai pas cuisiné...pour nous. J'avais promis à mes collègues et étudiants de leur préparer quelques petites douceurs si j'étais qualifiée pour les 1/4 de finale: donc, chose promise étant due, j'ai mis en oeuvre quelques 6 kilos de farine pour la préparation de ces "boubounes" dont je n'ai même pas eu le temps de faire des photos. Qu'à cela ne tienne, les fêtes arrivant, je vous promets de les refaire et là je ne manquerai pas de vous en donner et les photos mais aussi, et surtout, les recettes.

Mercredi étant le seul jour de la semaine où je ne retourne pas en soirée à l'école, je voulais mettre à profit un reste de Lomo Curado et , aussi, le dernier des potimarrons de mon jardin. Mon estomac m'a dicté une recette gourmande qui a fait l'unanimité. Facile et rapide, je vous la donne aujourd'hui pour réchauffer vos papilles:

Tajine aux Saveurs Espagnoles

tajib_rique4

Ingrédients pour 2 personnes:tajib_rique7

200 gr de pois chiches séchés
100 gr de Lomo Currado
400 gr de potimarron
la chair de 2 tomates
3 gousses ail
1 bonne càs de gingembre frais râpé
1 piment oiseau
3 càc de garam massala
3 càc de poudre de coriandre
1 càc de cumin noir
150 gr de coulis de tomate
1 càs de jus de citron
quelques feuilles de coriandre fraîche
huile d'olive
sel
poivre noir

  1. La veille, ne pas oublier de faire tremper les pois chiches dans une grande quantité d'eau froide.

  2. Faire mijoter les pois chiches 1 heure dans de l'eau salée. Les égoutter.

  3. Peler et couper le potimarron en petits cubes réguliers. Faire de même pour la chair des tomates.

  4. Faire revenir à l'huile d'olive le Lomo Currado coupé en fines tranches. Mettre de côté sur un papier absorbant.

  5. Préparer le "hachis" épicé dans le tajine: récupérer l'huile de cuisson du lomo et en ajouter si nécessaire. Ajouter l'ail écrasé, le gingembre, le piment, le garam massala, la poudre de coriandre, le curcuma et le cumin et faire revenir.

  6. Ajouter alors les dés de potimarron, le coulis de tomate et un petit verre d'eau. Couvrir et laisser mijoter à couvert 20 min.

  7. Ajouter les pois chiches et laisser encore cuire 5 à 10 min. Il faut que le liquide soit presque tout absorbé. Saler et poivrer.

Au service, verser le jus de citron,
garnir de feuilles de coriandre
et disposer les tranches de Lomo Currado.

tajib_rique6

Posté par savoureusesaveur à 15:09 - Menus complets - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 23 novembre

Cuisine Cup...

Je pensais pouvoir...
Je croyais vraiment résister...
Je pensais que mon bain et ses huiles essentielles allaient...
Mais rien n'y fait!
Je crois que je commence seulement à réaliser...

Réaliser que c'est grâce à vous,
à vous toutes,
à vous tous,
à José (le pauvre, ce que je lui fais subir!),
Mamina,
à toi aussi mon Frérot Casserole,
à toi Micky,
à mes chers Ecaviens,

à toi frérot Vincent,
à toi Zabelle,
à toi Val,
à mes étudiants,

à mes collègues,
à vous tous qui passez ici,
me laissez des messages
qui sont comme des traces indélébiles
des marques qui font que j'ai pris dans mon coeur
ce petit quelque chose qui fait que...
aujourd'hui j'ai donné tout ce que
je pouvais pour être digne de votre confiance

Mille mercis

Je vous embrasse toutes et tous

Posté par savoureusesaveur à 22:49 - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 16 novembre

Cuisine Cup 2009 et "Chaud-Froid de Foie Gras au Miel de Truffe"

Avant toute chose, je tiens à vous remercier tous et toutes pour vos encouragements pour la Cuisine Cup - édition 2009. Maintenant que les dés sont jetés, il serait grand temps que je revienne dans la réalité..Comme je vous l'avais dit, ma candidature, je la dois plus à José qu'à moi-même: pour une fois qu'il appréciait un plat sortant des sentiers battus de ses goûts culinaires, je m'étais laissée aller à envoyer
la recette aux critiques de chefs et gastronomes de renommée qui constituent le jury de la Cuisine Cup.

Et puis, jeudi soir, à mon retour de l'école:
- Maman, on a téléphoné pour toi. Tu es sélectionnée à un concours de je ne sais pu quoi...
- On a téléphoné d'où?
- Ben, je sais pas moi... J'ai noté le numéro.
- o6... t'es certain de ce que tu as écrit?
- ben...
- Mais enfin, d'où téléphonait-on?
- On me l'a dit, mais j'ai pas compris, elle parlait trop vite!   
- (grrrrrrrrrrrrrrrgrrrrrrrrrrrrrrr) ...Mais 06... il n'y a pas de préfixe 06 en Belgique!
- Ah oui! C'était une française! Elle a dit "quatre vingt quinze"!!!!!
... Là, je me demande quoi; oui j'ai envoyé une recette mais pour la sélection de Bruxelles...

Le vendredi, c'est confirmé: j'ai bien été retenue. Faut se pincer une bonne fois ma grande: finis de rigoler, ça devient du sérieux, t'as voulu faire la maligne et bien t'as gagné! Aie aie aie! D'ici dimanche (le 23), je ne veux plus qu'on me parle de saumon, je ne veux plus entendre parler de concours! Stress, angoisse! Idiote que t'es!

En attendant, pour me permettre de me sortir de ces cauchemars où le saumon se prend un voyage à terre, où la sauce bouillonne si fort qu'elle s'échappe du poêlon, où la mandoline prend mon doigt pour une patate... et bien, en attendant, juste une petit foie gras pour moi toute seule! Non mais! S'il lui venait l'idée d'apprécier ça aussi mon José, y a plus de concours en vue...

Chaud-Froid de Foie Gras au Miel de Truffe
Sous son Oeuf de Caille sur le plat

foiegrascaille_vitel

Ingrédients pour 1 personne:foiegrascaille_vitel

mieltruffe560 gr de foie gras de canard
2 pommes de terre vitelotte
3 oeufs de caille
1 càs d'huile de tournesol (neutre)
2 càs de miel à la truffe
germes de betterave rouge
sel rouge d'Hawaï
(sel contenant de l'argile purifiée d'Aalae qui l'enrichit en minéraux et lui procure un léger goût spécifique. Dans la tradition hawaïenne, le sel est séché au soleil puis mélangé à un peu de glaise rouge d'Aalae.)

  1. Cuire les pomme de terre non épluchées dans de l'eau salée.

  2. Une fois, cuites, les éplucher et les couper en tranches régulières de 4 mm.

  3. Tapisser le fond d'un emporte pièce de pommes de terre et garder au chaud.

  4. Préparer la sauce en émulsionnant l'huile de tournesol et le miel. Assaisonner de poivre rouge et de sel.

  5. Battre 2 oeufs de caille en omelette, saler, poivrer et cuire à la poêle dans une emporte pièce identique. Casser le 3ème oeuf sur le dessus.

  6. Mélanger les germes de betteraves avec la sauce et disposer au fond de l'assiette.

  7. Asseoir l'emporte pièce avec les pomme de terre sur ce lit rouge et tasser le foie gras. Recouvrir avec les oeufs de caille.

  8. Démouler et déguster aussitôt.

foiegrascaille_vitel

Posté par savoureusesaveur à 16:21 - Entrée - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 10 novembre

Croquantine de Jambon d'Ardennes au Herve acidulée à la Figue de Barbarie

Hier a été consacré à la cuisine rien qu'à la cuisine. Je me suis fait plaisir. Je nous ai fait un plat du "dimanche" rien que pour nous deux où le saumon était mis à l'honneur. Vous connaissez notre penchant très penchant pour tous les produits de la mer... José a beaucoup aimé même si, au vu de l'assiette que je déposai devant lui, il a fait sa moue sceptique que je connais vraiment trop bien. Le saumon avec une pointe de réglisse et un soupçon de mandarine, ce n'est vraiment pas dans les traditions gustatives de l'hom. Le résultat étant positif je me suis dit que j'avais peut-être là, sans le vouloir, une recette qui pourrait plaire au jury de la Cuisine Cup. Je n'ai pas vraiment réfléchi et je l'ai envoyée: advienne que pourra. Affaire à suivre, j'espère. Quant à la recette, je ne peux pas vous la livrer, elle appartient maintenant à l'organisation de ce concours.

Après avoir testé pour la première fois des macarons...la cata, il fallait bien que je trouve un instant de gourmandise réconfortant. Je l'ai trouvé auprès de mon Herve (non, pas Hervé, HERVE, vous savez mon fromage...et celui de Philou aussi).Mais je ne désespère pas, j'ai au moins appris une chose- aux dépens des macarons: ne pas se lancer dans leur réalisation quand vous n'êtes pas seule, quand l'Hom a besoin d'un coup de main pour une chose ou l'autre; quand le fiston passe et repasse dans votre dos, le doigt prêt à plonger dans la meringue italienne que vous vous évertuez à réussir au mieux; quand le toutou se dit que, lui aussi, a bien droit à un morceau de ce qui sent si bon le sucre et puis quand le téléphone s'acharne à sonner alors que vous vous démenez avec la poche à douille et que - comme c'est étrange - il n'y a plus personne pour y répondre...

Croquantine de Jambon d'Ardennes au Herve
acidulée à la Figue de Barbarie

hervardefigue2

Ingrédients pour 1 personnehervardefigue5

1 petit herve doux
1 tranche de jambon d'Ardennes
feuille de brick
4-5 oignons fanes
poivre long
fleur de sel
3 càs de cr fraîche allégée

(me restaient 5 asperges vertes...garniture improvisée)

  1. Préchauffer le four à 170°
  2. Au centre de la feuille de brick, déposer le fromage de Herve. Épicer avec un peu de poivre long.
  3. Enrouler les asperges dans le jambon et dresser sur le fromage.
  4. Passer au four jusqu'au moment où le fromage commence à couler.
  5. Pendant ce temps, éplucher et trancher la figue.
  6. Préparer une petite sauce en faisant revenir les oignons dans un peu de beurre. Saler et poivrer de poivre long..Ajouter 2 tranches de figue écrasées à la fourchette.
  7. Ajouter la cr fraîche. Donner un bouillon et rectifier l'assaisonnement.

Rapide et efficace pour le réconfort.

hervardefigue4

Posté par savoureusesaveur à 15:35 - Entrée - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Fin »