Alice au pays des saveurs

Une armoire remplie de bonbons, d’herbes candies, de gelées et de confitures, de pickels, d’huiles et vinaigres parfumés,d’épices chaudes… Ouvrez la porte et partagez…

mercredi 28 mai

des "zoziaux" pour arriver au cerfeuil musqué: Voyage en Espagne pour Anne et José

Dimanche, nous avons profité de quelques rayons de soleil - parfois un peu timides, mais présents tout de même- pour faire un coucou amical à Anne et José, à la journée "Nature Admise" à Gembloux. Après avoir humer, froisser, goûter une feuille par ci, une feuille par là de leur superbes plantes aromatiques, après avoir goûter à la très renommée tarte aux orties de José (on aura la recette, il l'a promise ;-)), après avoir beaucoup parlé, après avoir fait des yeux ronds devant la pimentanne1plante sucre... je suis rentrée avec, dans mon sac, bien à l'abri, des piments "zoizaux" et  des piments de la Jamaïque récoltés dans leurs Jardins de Pomone et séchés par leur soin. Deux sommités de cerfeuil musqué avec leurs graines vertes de formes allongées ont également euhttplesjardinsdepomone vite fait d'émoustiller mes papilles et mes pensées.

Depuis dimanche donc, je me retourne les méninges pour trouver une recette digne de ce cerfeuil. Un goût anisé pareil serait en bien bonne compagnie avec du poisson (rouget...j'adore) ou des moules (on est belge ou on ne l'est pas), je le verrai très bien aussi en espuma pour accompagner un crustacé (homard, crevette). A vrai dire j'ai eu pas mal d'idées, des plus traditionnelles aux plus folles. Mais au final, je l'ai utilisé dans un dessert: bien banal me direz-vous. Oui, certes.

Pourquoi donc tout ce cheminement pour en arriver à un dessert?

C'est que ce matin, mon poissonnier m'avais réservé une surprise: des couteaux! C'est tellement rare - et tellement bon - que dès que j'en trouve, je ne peux m'empêcher de succomber. Le problème est que je n'allais pas garder les graines de cerfeuil encore fraîches bien longtemps. Donc très vite ma petite tête s'est rappelée que la première fois que j'ai réussi à faire goûter des couteaux à José, c'était l'an dernier en Espagne. Et justement, de ces vacances, j'avais ramené une boîte de "Nisperos",  pelados y deshesados a mano s'il vous plaît. Elle était toujours là, dans les réserves.

Voilà comment  les piments "zoizeaux"  sont venus donner un peu de chaleur à une sauce pour pâtes aux couteaux - "Navajas" qu'ils disent en Espagne- et comment le cerfeuil musqué s'est retrouvé en compagnie de nèfles espagnoles, les "Nisperos".

Deux recettes pour le prix d'une dédiées à Anne et José.

Pâtes Fraîches aux Couteaux

p_tecouteau5

Ingrédients pour 2 personnesp_tecouteau9

une "botte" de couteaux
sel
4 tomates
2 càs d'huile
2 oignons grossièrement hachés
4 gousses d'ail frais écrasées au couteau
une petite boîte de maïs
une belle botte de coriandre fraîche
une feuille de laurier
2 piments oiseaux séchés
1 verre de vin blanc
sel
poivre noir du moulin
un reste de tomates à l'huile (facultatif)
quelques tomates cerises
4 oignons de printemps coupés en rondelles
un verre de persil frais haché
Parmesan

  1. Laver les couteaux à plusieurs reprises sous l'eau courante.

  2. Les faire ouvrir à la vapeur d'une grand casserole d'eau bouillante salée. Retirer des coquilles et mettre en attente.

  3. Ébouillanter les tomates et retirer la peau. Les couper en cubes.

  4. Faire fondre l'oignon dans l'huile d'olive. Ajouter l'ail et les cubes de tomates, le maïs et la coriandre ciselée. Égayer des 2 piments oiseaux, saler et poivrer (pas trop, cause les zoizeaux!). Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 2 heures.

  5. Ajouter alors les tomates cerises entières, les tomates à l'huile. Rectifier l'assaisonnement. Laisser en core mijoter 15 minutes. Réchauffer les couteaux dans la sauce avant de servir.

  6. Au moment de servir, ajouter le persil.

fleurs de ciboulette et oignons de printemps,
quelques feuilles de coriandre en garniture
Peluches de parmesan ...

p_tecouteau7

Gâteau de Semoule aux Nèfles
Parfumé au Cerfeuil Musqué

n_flescerfeuil4

Pour 2 gâteauxn_flescerfeuil3

50 gr de beurre pommade
50 gr de sucre semoule
100 gr de semoule fine
3 gr de levure en poudre
50 gr d'amandes en poudre
2 oeufs
1 càs de jus de citron
1 càc de fève tonka moulue
1 boîte de nèfles au jus
une 20aine de graines de cerfeuil musqué

  1. Le matin, mettre les nèfles dans un récipient avec leur jus. Écraser au pilon la moitié du cerfeuil et les mélanger au jus des nèfles avec les graines entières. Laisser macérer au réfrigérateur en mélangeant de temps en temps.

  2. Préchauffer le four à 170°

  3. Mélanger au fouet le beurre et le sucre jusqu'à blanchiment.

  4. Ajouter la semoule et puis la levure. Incorporer la poudre d'amandes et la fève tonka.

  5. Battre les oeufs avec le jus de citron  et incorporer à la masse.

  6. Tapisser un moule avec du papier cuisson. Beurrer et étendre la pâte. Cuire au four 15 à 20 min à 170°.

  7. Dès la sortie du four, imbiber généreusement le gâteau avec le jus filtré des nèfles (en conserver un peu pour la cr fraîche) et laisser refroidir à température ambiante.

  8. Couper les nèfles, monter la cr fraîche en chantilly ferme et lui incorporer le jus restant.

  9. A l'emporte-pièce, découper 2 parts de gâteau.Tranchergâteau.Trancher en 2 sur la hauteur et garnir de morceaux de nèfles.

  10. Recouvrir et garnir de cr chantilly au cerfeuil musqué.

n_flescerfeuil2

Posté par savoureusesaveur à 18:18 - sauvageonnes - Commentaires [24] - Permalien [#]

Commentaires

    Si cette recette participait à un concours elle gagnerait à cours sur le prix de l'originalité, bravo, les nèfles on en trouve pas partout;

    Posté par anna82, mercredi 28 mai à 21:50
  • Il était prévu que je rende visite également à Anne et José ce week end mais le travail en a décidé autrement. J'espère qu'on aura vite une nouvelle occasion pour se rencontrer.
    Bises

    Posté par Philou, mercredi 28 mai à 22:05
  • je cherchais justement une recette pour apprendre à utiliser les couteaux. Et ton gâteau est super original!

    Posté par Diane, mercredi 28 mai à 22:52
  • Superbe tes recettes je tenterais bien les deux surtout que je n'ai jamais eu l'occassion de manger des coteaux!! et tes galette ssemoules me font terriblement envie !

    Posté par avocatchocolat, mercredi 28 mai à 23:27
  • Pâtes & crustacés font toujours bon ménage! Mon poissonnier a toujours des couteaux dans sa vitrine mais je n'ai encore jamais essayé. Ta recette me tente beaucoup.
    Et moi je trouve que c'est très très original d'avoir mis les graines de cerfeuil dans un gâteau.

    Posté par ~marion~, jeudi 29 mai à 07:33
  • Je n'ai jamais goûté ni les couteaux, ni le cerfeuil musqué ! Il m'en reste, des choses à découvrir ! ;o)
    Bises
    Hélène

    Posté par Hélène (Cannes), jeudi 29 mai à 07:39
  • J'adore les couteaux mais ne connaît pas ce cerfeuil musqué... Je vois que ta tête fourmiulle toujours d'idée... ça bouillonne là dedans en permanence, non?
    Des pâtes, je ne me sens pas dépaysée, le plus dur sera les navajas, ici, il faut réclamer pour en avoir. Bisous.

    Posté par mamina, jeudi 29 mai à 07:48
  • J'ai plusieurs pieds de cerfeuil musqué mais à vrai dire je n'en ai presque jamais utilisé...
    Pour ma part j'aurais été plus encline à utiliser le feuillage que les graines mais après tout pourquoi pas?

    Posté par agastache29, jeudi 29 mai à 08:17
  • jolie balade sur ton blog, il porte bien son nom; car il est plein de saveurs très savoureuses. Les lutins

    Posté par les lutins, jeudi 29 mai à 10:56
  • J'apprécie toujours autant de te lire car dans tes recettes, je découvre toujours un aliment que je ne connais pas ou très peu. Très beau dessert ! Véro

    Posté par verof31, jeudi 29 mai à 13:20
  • Super original ton dessert, surtout pour les fans de semoule comme moi!
    Flo Bretzel

    Posté par Flo Bretzel, jeudi 29 mai à 14:47
  • je suis très tentée par ta salade, car je n'ai jamais mangé de couteaux!

    Posté par carochococo, jeudi 29 mai à 21:17
  • Nous savions qu'en emportant, dimanche, ces graines et piments tu allais nous faire des petites merveilles !
    Bisous
    Anne et José

    Posté par Anne, jeudi 29 mai à 23:35
  • Tiens, tu as ressorti les couteaux! Ces pâtes ont un air bien printanier et sont sûrement délicieuses, ainsi que ces gâteaux dont je prendrais bien une moitié!

    Posté par Miss Diane, vendredi 30 mai à 05:08
  • Ces pâtes ont l'air délicieuses sans parler du dessert qui est magnifique, merci pour ta créativité.

    Posté par délices-eyes, vendredi 30 mai à 07:17
  • Quelle bonne idée tout dabord d'Anne et José de semer des petites graines dans toutes nos chaumière et de nous faire découvrir des produits (légumes, herbes) oubliées.
    Mais je râle, je râle, tu ne peux pas savoir.
    Il y a déjà plus d'un mois que j'harcèle mon poissonier pour avoir des couteaux. Il commande, ne reçoit pas, recommande, .... Je vais finir par croire qu'il n'a pas envie. J'essaye avec un autres poissonier. A moins que les restos raflent tout?
    Pourtant ma recette est déjà écrite depuis des semaines et j'ai vraiment envie de la tester. Et tu me croira pas, mais une des composante de ma recette, c'est...................le flan de semoule.........mais aux algues.
    J'aimerai bien la publier ma petite recette, mais pour celà il faut dabord avoir l'occasion de pouvoir la réaliser. Je râle, m.....de.

    Posté par MARK, vendredi 30 mai à 10:17
  • ah la la fabienne, tu remues le couteau ds la plaie du pauvre mark ( quel jeu de mots extraordinaire, isn't it?)
    très belle réalisation encore une fois, j'apprécie particulièrement la recette de pâtes...
    biz

    Posté par sandrine, vendredi 30 mai à 15:18
  • Jolie présentation!!En plus ta recette à l'air bonne. Bon week end.

    Posté par gourmandelise, vendredi 30 mai à 17:44
  • Des recettes pour deux, mais c'est merveilleux..bravo car j'adore

    Posté par eleonora, vendredi 30 mai à 23:02
  • Hé bien, tu en as eu de la chance de trouver des couteaux chez le poissonnier, c'est plutôt rare. Ici on les pêche en Bretagne, mais ça n'est pas très apprécié en cuisine, et c'est dommage, car bien cuisiné c'est excellent. Et ta recette le prouve bien, moi ça me tenterait volontiers. Et puis je suis fan de ta présentation, vraiment trop jolie.
    Bisous et bon week-end, en espérant qu'il ne soit pas trop pluvieux...

    Posté par Marie-France, samedi 31 mai à 02:14
  • Arf ! çà fait un siècle que je n'ai pas mangé de couteaux... Faut que j'aille à la plage en ramasser !

    Posté par Mamzelle Gwen, samedi 31 mai à 15:20
  • Miam !!!!tu fais remonter les souvenirs, moi je les cueillais fraîches les nèfles, je tendais le bras et hop à la dégustation !
    bises

    Posté par michette, samedi 31 mai à 16:56
  • Il est super ce gâteau...néfles et cerfeuil quelle originalité et je ne doute pas du bon goût qu'il en ressort!!!

    Posté par Frijoles, samedi 31 mai à 21:41
  • CERFEUIL MUSQUE

    SUPERBE BLOG à creuser. Dans mon jardin, vit un très beau plan de ce cerfeuil anisé. Je peux envoyer des graines ou des feuilles fraîches.

    Posté par GNIDDUP, lundi 07 juillet à 09:13

Poster un commentaire