Alice au pays des saveurs

Une armoire remplie de bonbons, d’herbes candies, de gelées et de confitures, de pickels, d’huiles et vinaigres parfumés,d’épices chaudes… Ouvrez la porte et partagez…

lundi 18 février

Quand le Faisan Brabançonne prend des Airs d'Asie

Samedi, les enfants (même à 22 ans on reste un enfant non?) étaient à la maison. Il devient de plus en plus difficile - boulot, métro, peu de dodo- de trouver un moment où Cédric et sa tendre peuvent venir passer une journée complète à la maison; alors quand ça arrive, on en profite, on se fait plaisir et on traîne à table à se raconter tout un tas de choses anodines parfois, amusantes souvent. J'aime beaucoup ces moments trop rares.Le seul problème est que Cédric ne peut pas s'empêcher de traîner dans la cuisine pendant que je prépare...or ma cuisine, ben c'est ma cuisine et je m'y sens tellement bien en solitaire.  Je me dis que, comme c'est lui qui prépare à manger chez eux, il tente de trouver des idées. Mais ce que je n'arriverai jamais à supporter, c'est qu'il vienne goûter, "chipiter", dans mes plats et casseroles. Cela se termine souvent en bataille à coups de torchon de cuisine et - je l'avoue- il est plus fort que moi à ce jeu là.

Donc, comme ils étaient à la maison pour toute la journée, j'en ai profité pour préparer un petit repas presque festif pour  midi. Je vous ai déjà dit que j'en ai profité pour étrenner le siphon qu'il m'a offert pour mon anniversaire mais je garde cette petite recette en réserve pour un jour où le temps me manquera vraiment. En attendant, je vous propose le plat principal pour lequel j'ai détourné une recette traditionnelle  belge (Faisan à la Brabançonne) pour lui donner un petit côté asiatique en aigre-doux que Cédric apprécie tout particulièrement.
La  préparation du faisan à la Brabançonne est basée sur l'accompagnement aux chicons (endives). J'ai conservé les endives et je les ai associées à du chou chinois, des chips de crevettes et un chutney de fruits secs pour le côté sucré.

Faisan Brabançonne aux Airs d'Asie

4100005

Ingrédients pour 5 personnes4100006

3 poitrines de faisan
une quinzaine de feuilles de chou chinois
100 gr de foie gras d'oie
un sachet de chips de crevettes
une tasse de chapelure

2 litres de bouillon de volaille
1 pomme verte
20 gr d'abricots secs
20 gr de dattes séchées
20 gr de figues séchées
1 citron vert
1 càs de sucre
1càs de miel
1 càs de rhum brun
2 endives
Mousse de Calva: 5 cl de calvados - 5 cl de crème fraîche
5 cl d'huile d'olive, 5 cl d'eau sucrée, jus d'un citron vert

  1. Préchauffer le four à 100°

  2. Émincer les poitrines de faisan de manière à obtenir des "tranches" d'épaisseur régulière de 0.5 cm.

  3. Ranger les tranches ainsi obtenues sur une feuille de papier aluminium en les faisant se chevaucher légèrement. Saler et poivrer.

  4. Ôter les cardes des feuilles de chou chinois et ciseler très finement la partie verdâtre. Déposer sur la longueur de votre tapis de faisan.

  5. Couper le foie gras en petits morceaux et parsemer sur le chou.

  6. Rouler le faisan avec chou et foie gras de manière à obtenir un boudin bien serré. Emballer dans le papier alu et refermer aux extrémités en torsadant le papier.

  7. Placer le boudin dans une cocotte en fonte et recouvrir du bouillon de volaille bouillant. Mettre le couvercle et enfourner pendant 1 heure à 80°.

  8. Pendant la cuisson, préparer le chutney en caramélisant le miel et le sucre. Ajouter les fruits séchés coupés en petits dés ainsi que la pomme verte. Mélanger. Mouiller avec le jus d'un citron vert et le rhum. Laisser cuire à très petit feu de manière à faire évaporer tout le jus. Réserver.

  9. Préparer la panure en écrasant les chips de crevettes et en les mélangeant à la chapelure.

  10. Couper les chicons en lamelles et les faire cuire à petit feu dans une noix de beurre, sel et poivre. Égoutter et réserver.

  11. Mélanger tous les ingrédients de la mousse au calva et mettre de côté.

  12. Déballer le boudin de faisan et le couper en 5 tronçons. Passer les tronçons dans la chapelure de chips chinois en appuyant bien pour qu'une belle couche adhère. Passer les tronçons dans la poêle avec du beurre de l'huile d'olive afin de leur donner une belle couleur.

  13. Sur l'assiette déposer une couche d'endives à l'emporte pièce. Dresser dessus le faisant surmonté d'une càs de chutney.
    Ajouter une càc de jaune d'oeuf (il remplace avantageusement la lécithine de soja) dans la préparation au calva et faire mousser au mixer plongeant. Déposer une càs sur le chutney.

Il me restait un  peu de compote d'airelles au vin au surgélateur, elle est venue ajouter une note colorée et parfumée à l'ensemble.

4100008

Posté par savoureusesaveur à 11:11 - Volaille, Lapin - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

  • Je crois que le seul que je tolère dans ma cuisine, c'est mon fils. Quand il était petit, cela m'énervait, plus maintenant. Ta recette détournée est superbe.

    Posté par Vanille, lundi 18 février à 12:04
  • Une magnifique recette! Cette combinaison est bien savoureuse!

    Bises,

    Rosa

    Posté par Rosa, lundi 18 février à 12:56
  • Un festival de saveurs, d'influences culinaires variées. Ta recette m'intrigue.

    Posté par Sophie, lundi 18 février à 13:20
  • J'adore tes présentations ! Tes recettes aussi bien sûr, bien que je n'ai jamais goûté le faisan.

    Posté par verof31 ou vero, lundi 18 février à 14:55
  • Heureux fils

    Heureux fils... je vois que dans beaucoup de famille c'est la même chose... le week-end ou les vacances, les enfants profitent pour venir parfaire leur culture culinaire....
    Malgré mon aversion pour le gibier, je serais capable de faire une entorse pour du faisan... surtout avec cette préparation...
    Bonne semaine...

    Posté par Olivier, lundi 18 février à 17:22
  • Je suis un peu comme toi, quand je suis dans la cuisine j'ai du mal à tolérer les imposteurs grrrrr. Non mais... sinon, j'aime beaucoup ton faisan revisité, super original il me tente beaucoup. Je t'envoie aussi un petit jeu
    http://cannellechocolat.canalblog.com/archives/2008/02/18/7867133.html
    de quoi m'apprendre à te connaître un peu plus mais c'est juste une invit' si tu as le temps et l'envie. Bises

    Posté par Emi, lundi 18 février à 18:57
  • Chez moi aussi c'et "asiatique" ce matin... ça va très bien à nos cuisines ce métissage!

    Posté par mamina, mardi 19 février à 07:53
  • Cette recette revisitée me convient tout à fait, j'apprécie énormément la cuisine asiatique, et le faisan est une volaille excellente. Comme ce doit être agréable ces petits repas de famille, je vois que ton fils a pris ta relève en cuisine, c'est génial.
    Passe une bonne journée,

    Posté par Marie-France, mardi 19 février à 08:10
  • Moi aussi j'ai reçu mon enfant "ma fille de 27 Ans"
    pendant 3 jours et c'est vrai que cela fait beaucoup de bien. Elle a été gâtée bien sûr mais je suis sûre que ta recette trés festive aurait fait son bonheur.
    Je note pour une autre fois, d'autant que mon volailler a des faisans en ce moment ( le congèlateur va être utile) Merci

    Posté par provence, mardi 19 février à 11:46
  • Il ne me reste plus qu'à trouver un Faisan !!

    Posté par Gourmandises&gf, mardi 19 février à 11:52
  • Tes assiettes sont vraiment magnifiques et tes recettes plus alléchantes les unes que les autres!
    Bises

    Posté par Lydian, mardi 19 février à 16:46
  • C'est très joli avec la fine mousse au calvados.

    Posté par ~marion~, mardi 19 février à 20:13
  • Tu m'adoptes?

    J'aime le faisan, mais la chasse est finie ici, donc, je vais garder ta recette pour l'automn.............sauf si je ratrape un faisan avec la voiture....

    Posté par Bolli, mercredi 20 février à 14:19
  • J'adore les recettes de mon terroir Bruxellois. Mais je dois dire que ta version me plait énormément. Je retiens en tout cas ta mousse de calva, car je suis amateur de calvados. A bientôt!

    Posté par Mark, mercredi 20 février à 23:53
  • AH ces enfants !!! Quand ils ne sont pas à la maison, leurs petits manies nous manquent.
    Mais où touves-tu toutes ces idées ? Cette mousse de Calva m'intrigue.
    Bises

    Posté par hélène, jeudi 21 février à 14:37

Poster un commentaire